Anguille Nom scientifique : Anguilla anguilla Famille : Anguillidés Caractères : Corps allongé serpentiforme, dépourvu de nageoires pelviennes. L'anale et la dorsale sont réunies en une nageoire unique, très longue. La peau recouverte d'un abondant mucus, porte des écailles très peu visibles. Coloration : Dos sombre ; ventre jaune argenté pour les anguilles d'avalaison (qui redescendent vers la mer). Dimensions : Les mâles mesurent de 40 à 50 cm alors que les femelles atteignent souvent 1 m et 4 kg. Biologie : L'anguille est un migrateur qui se reproduit en mer et effectue sa croissance en eau douce. Les adultes quittent les eaux continentales en automne et vont rejoindre la mer des Sargasses (au large des Bermudes). Elles pondent à une profondeur de 200 à 300 m. A l'éclosion, les larves (leptocéphales) mesurent une dizaine de millimètres. Elles se laissent emporter par les eaux chaudes du Gulf Stream. Quand elles se rapprochent de nos côtes les larves, qui mesurent alors 60 à 80 mm, subissent une métamorphose et se transforment en civelles ; celles-ci ont alors trois ans, sont translucides , et mesurent une dizaine de centimètres. Les civelles commencent leur montée dans les eaux continentales et se répartissent tout au long des cours d'eau. Parfois elles peuvent gagner, en traversant des sols humides, des étangs clos. Les anguilles demeurent en eau douce de 5 à 12 ans, avant de rejoindre les aires de ponte. En eau douce, elles se nourissent de petits invertébrés, de poissons, d'alevins ... Utilisation : Chair grasse appréciée. Les professionnels pêchent les anguilles d'avalaison ainsi que les civelles lorsqu'elles atteignent les estuaires. Actuellement les civelles sont nettement surexploitées et, à la longue, on peut avoir des craintes pour l'espèce. La chair de l'anguille est très estimée et, en fonction des goûts de chacun, il semble nécessaire de différencier la pêche des petites (quelques centqines de grammes) de celle des plus grosses, dépassant le kilo. Elles ne se prennent pas toujours aux mêmes endroits, à la même cadence, aux mêmes esches, ni avec le même matériel. Sa pêche : L'anguille se pêche à la plombée, aux cordeaux et à la vermée. L'anguille ne se capture qu'à la belle saison, le mois d'août est la meilleure période, à la tombée de la nuit ou au lever du jour. Cependant l'été, les journées couvertes ou pluvieuses sont de bonnes journées pour pêcher ce poisson. La meilleure esche est le gros ver. Pour tuer une anguille il ne faut pas la frapper à la tête mais près de la queue. L'anguille aime particulièrement les zones sombres et riches en végétation. Les autres bons postes sont également les amas de bois noyés, les berges creuses, les éboulis et les fonds vaseux. Un conseil, si vous pêchez dans une zone riche en herbier, essayez de lancer votre appât sur une zone sableuse, entre deux herbiers. Les résultats sont assurés, mais prenez garde à ne pas vous accrocher!