Perche  . Nom scientifique : Perca fluviatilis Famille : Percidés Caractères : Deux nageoires dorsales sans intervalle. La première est soutenue par 13 à 15 rayons épineux, la seconde, plus courte et moins haute , comporte un rayon épineux et 13 à 15 souples. Le corps est couvert de petites écailles rugueuses. La ligne latérale, sensiblement parallèle à la courbe du dos, comporte 65 à 70 écailles. Coloration : Dos gris verdâtre marqué de 5 à 7 bandes verticales foncées caractéristiques. Ces bandes lui ont valu son surnom de "zébrée". Le ventre est gris blanchâtre, les nageoires orangées. Remarquons aussi la tache noire à l'extrémité de la première dorsale. Les teintes peuvent varier selon les milieux et les individus. Dimensions : Les perches mesurent 20 à 30 cm. Les beaux sujets atteignent 50 à 60 cm et 3 à 4 kg ; ils sont rares. Dans certains plans d'eau les perches demeurent naines. Le manque de nourriture semble être la cause de ce nanisme. Biologie : Vorace, la perche se nourrit de larves et aussi d'alevins. Ponte printanière (mars-avril) lorsque la température atteint 14°C. Les oeufs, mesurant de 2 à 2,5 mm de diamètre, sont agglomérés en un cordon accroché aux branchages ou aux racines immergées. Chaque femelle pond environ 100 000 oeufs par kilogramme de son poids. Utilisation : Chair très estimée. On lève les filets des plus grosses. Les petites sont parfois mises en friture malgré les difficultés d'écaillage. Sa pêche : Elle se pêche au coup et au lancer. . Il est fréquent de réaliser des captures multiples du fait qu'elle vit en bancs. Elle mord à tout (appâts divers, petit poisson, vif, cuillère...)