Rotengle  . Nom scientifique : Scardinius erythrophtalmus Famille : Cyprinidés Caractères : Forme élevée ; bouche dirigée vers le haut ; la nageoire dorsale est placée largement à l'arrière de l'aplomb des ventrales (différence avec le gardon). Les écailles du bord ventral sont pliées et forment une carène. Huit dents pharyngiennes placées sur deux rangées. Coloration : Dos gris olive, flancs gris clair, ventre blanc brillant ; nageoires rouge vif (sauf la dorsale)) ; oeil rouge pourpré. Dimensions : Poisson de taille moyenne, il peut parfois mesurer 45 cm pour un poids supérieur au kilogramme. Biologie : Le rotengle vit dans les eaux calmes ou peu courantes, riches en végétation submergée. L'été, il nage près de la surface à la recherche d'insectes. Il consomme également des herbes aquatiques. La ponte se déroule au printemps, la femelle dépose 50 000 à 100 000 oeufs sur les végétaux aquatiques. Le rotengle s'hybride avec le gardon et l'ablette. Utilisation : Chair riche en arêtes, moins appréciée que celle du gardon. Sa pêche : Très souvent confondu avec le gardon, Il se pêche au coup. Il craint le bruit, l'agitation et est souvent long à engamer. Pour l'amorce de ce poisson il faut un mélange dans les mêmes tons que le fond. Sa pêche est possible en toutes saisons. Il est nécessaire d'utiliser des lignes fines et bien équilibrées. Il mord à la plupart des esches animales et végétales.