Tanche  . Nom scientifique : Tinca tinca Famille : Cyprinidés Caractères : Corps massif recouvert de petites écailles (95 à 110 écailles sur la ligne latérale). Un petit barbillon à la commissure des lèvres. Nageoires à bord extérieur arrondi. Les nageoires pelviennes du mâle présentent des rayons épaissis et plus robustes. Coloration : Verte à reflets irisés et dorés. Des variations importantes sont observées selon le milieu et les individus. Dimensions : En général, la tanche mesure de 20 à 30 cm de long. Il s'agit donc d'un poisson de taille moyenne. Les individus de taille exceptionnelle atteignent 40 à 50 cm et plusieurs kilos. Biologie : Elle préfère les endroits vaseux des lacs et des étangs ou elle ne quitte guère le fond où elle se nourrit de détritus et de menus animaux. Sa ponte ne se déroule que lorsque la température atteint 16 à 18 °C, c'est-à-dire à la fin du printemps ou au début de l'été. Au cours d'ébats bruyants, la femelle dépose 200 000 à 300 000 oeufs sur les plantes aquatiques. Les jeunes tanches ont une croissance lente et passent souvent inaperçues. Utilisation : Chair ferme, estimée lorsqu'elle n'a pas le goût de vase. Pour lui faire perdre ce goût, il faut la dégorger dans une eau légèrement vinaigrée. Sa pêche : Elle est très recherchée par les pêcheurs au coup, mais elle se pêche surtout à la plombée. C'est l'un des poissons d'eau douce les plus puissants au bout d'une canne. Poisson très méfiant. Sa pêche nécessite une longue expérience et des principes rigoureux. Les débutants sont souvent déçus. Elle se pêche à la ligne flottante dans les étangs et au posée, dans les rivières et canaux. Comme appât on peut utiliser des vers de terre, des asticots, des graines (maïs, blé), de la pomme de terre ou encore du pain. Elle aime le sucre.