Pêcheurs de l’EVO, il est important de connaître les milieux naturels de votre territoire Pourquoi ? Parce que les rivières de l’Orge, la Rémarde, nos nombreux étangs, les zones humides, les frayères sont des espaces fragiles qu’il faut connaître afin de les préserver, les respecter et de vous garantir de bonnes conditions de pêche.

Il faut apprendre à vivre avec la rivière et les zones humides, les protéger et les respecter

Les rivières

L’Orge, la Rémarde, ce sont des cours d’eau de faible et moyen débit qui s’écoulent dans une vallée assez étroite. Historiquement, de nombreuses interventions sont venues modifier « l’équilibre dynamique » initial de ces cours d’eau :

  • Activité de meunerie au XIX siècle avec la construction de biefs perchés à flan de coteaux,
  • Travaux de recalibrage et de rectification, survenus début 1970 pour des motifs hydrauliques et agricoles,
  • Dès l’année 2000 la directive « cadre sur l’eau» impose le bon état de tous les cours d’eau et en conséquence la « continuité écologique» c’est-à-dire le libre déplacement des organismes vivants ainsi que le transport des sédiments.

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte :

  • Le coefficient de sinuosité a plus ou moins été préservé du fait d’une moindre urbanisation sur la partie amont de notre territoire. Sur la partie aval la sinuosité n’est pas au rendez-vous,
  • La vie des espèces présente nécessite des conditions particulières de granulométrie du lit des rivières.

Depuis que l’abaissement des ouvrages hydrauliques de nos rivières est entrepris, on voit réapparaître les sables (sable de fontainebleau présent sur une grande partie des linéaires de rivière), les gravières.

Les grands enjeux de la continuité écologique sont donc très utiles à :

  • La circulation des poissons de nouveau possible,
  • La présence d’une biodiversité plus importante,
  • Le retour de certaines espèces de poissons,
  • L’amélioration de la qualité de l’eau,
  • Le rétablissement du pouvoir auto-épurateur
  • Les risques d’inondation évités ou minimisés.

Nos rivières peuvent-elles se défendre ?   Oui, Grace :

  • Aux actions de sauvegarde par les syndicats de rivières (SIBSO, SIVOA),
  • A l’entretien raisonné par les syndicats,
  • A la préservation des écosystèmes,
  • A la surveillance de la qualité de l’eau : grille d’appréciation : 5 classes d’eau,
  • A la surveillance des IBGN – Indice Biologique Global Normalisé (identification des macro-invertébrés sur un site)
  • A la surveillance des IBD – Indice Biologique Diatomées (algues unicellulaires jaunes et brunes)
  • A la surveillance des IPR – Indice Poisson Rivière (Indicateur de la qualité de la rivière basé sur le peuplement de poissons. Echantillonnage par pêche électrique).

Un suivi annuel est réalisé pour toutes ces variables afin d’éviter tout risque de pollution.

Ripisylve (végétaux de hautes tiges le long des rivières).

Les végétaux de la Ripisylve ombragent la surface de l’eau.
Une augmentation de cet ombrage entraine une diminution de la température de l’eau.
Réciproquement une diminution de celui-ci entraine une augmentation de la température de l’eau et le développement de la végétation.
Trop de consommation d’oxygène la nuit par les plantes peut entrainer en fin de nuit la destruction totale de la vie aquatique (l’oxygène dissous dans l’eau étant totalement consommé).
Il est donc important de surveiller la situation des végétaux pour avoir une bonne répartition des ombrages pour éviter tout déséquilibre.

Les berges : c’est un système dynamique.

La sinuosité, la nature géologique, la pente, la vitesse du courant, les crues, influent sur l’érosion des berges.Les caches qui abritent les populations piscicoles sont localisées dans les berges. Sous-cavements, branchages racines, enrochements sont des habitats indispensables au développement de nombreuses espèces de poissons.

Il est donc indispensable de protéger les berges.

Les zones humides

Un plan national d’inventaire des Zones Humides est en cours. Depuis la convention internationale de RAMSAR en 1971, la législation sur les zones humides n’a cessé de s’étoffer.

Au sens juridique, la «  loi sur l’eau » du 3 janvier 1992 définit les ZH comme :

  • Les terrains, exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d’eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire,
  • La végétation, quand elle existe y est dominée par des plantes d’eau, pendant au moins une partie de l’année.
  • Les boisements humides de fond de vallée, les étangs les plans d’eau, prairies humides et autres (roselières, zones à carex)

Le SDAGE ainsi que le SAGE ORGE-YVETTE mettent l’accent sur la notion de préservation des écosystèmes aquatiques, des sites et des ZH.

Intérêt :

  • Les ZH constituent une zone de transition entre la terre et l’eau,
  • Ces milieux particuliers sont indissociables, des aspects écologiques, socio-économiques et ludiques,
  • Permettent l’écrêtage des crues et soutien d’étiage,
  • Sont des réservoirs de biodiversité, des zones d’abri et de reproduction pour de nombreuses espèces de poisson, oiseaux, amphibiens, insectes,
  • Autorisent la biodégradation des nutriments et des micropolluants organiques (pesticides),
  • Piègent les matières en suspension par le ralentissement du flux,
  • Sont un attrait touristique, un espace de sensibilisation et d’éducation,

Beaucoup de ZH de notre territoire sont adjacentes au cours d’eau (ZH de la Perruche par exemple).

Notre parcours de pêche comporte de nombreux étangs, du simple étang aménagé pour la pêche, le loisir, jusqu’à la retenue d’eau servant d ‘écrêteur de crues.

Cela représente un fort potentiel qu’il faut préserver, protéger, surveiller, les nombreuses zones classées en témoignent (ENS, Natura 2000).

Tous ces milieux annexes sont un patrimoine naturel exceptionnel d’écosystèmes (ensemble formé par une association ou communauté d’être vivants avec son environnement).

Rendez-vous sur le volet des plantes pour en savoir plus.

Dépositaires

ARMURERIE DE L’ESSONNE
54 rue de Châteaudun 91410 Dourdan
Téléphone : 01 60 80 86 10
Mode de paiement des cartes de pêche et vignettes E.H.G.O. : chèques ou espèces.


Office du Tourisme d'Arpajon
22, Boulevard Abel Cornaton 91290 - ARPAJON

Ouvert du Mardi au vendredi de 9h30 à 12h et de 15h à 18 le Samedi de 9h30 à 12h
Mode de paiement des cartes de pêche et vignettes E.H.G.O. : chèques ou espèces.


DECATHLON de BRETIGNY sur ORGE
18, rue Léon Blum - 91220 Brétigny-sur-Orge
Mode de paiement des cartes de pêche et vignettes E.H.G.O. : chèques et CB.
Au rayon pêche du magasin, un choix très important de matériels, d'appâts, d'esches et de vifs est proposé aux pêcheurs.


 

 

Nous contacter par Mail Nous contacter par téléphone

 

06 79 40 70 83
Nous Ecrire

 AAPPMA Épinoche du Val d’Orge 

29 Rue Dauvilliers 91290 Arpajon

Abonnement à notre Newsletter
 

 

Abonnement à notre Newsletter

APPEL AUX BÉNÉVOLES

Notre staff nous permet de faire fonctionner l’Épinoche du Val d’Orge sur l’essentiel du travail de fonctionnement.

Mais, car il y a un mais, beaucoup de travail reste à faire comme l’entretien de notre matériel, les chantiers d’entretien de nos étangs et berges de nos rivières (très chronophage).

Pour cela nous avons besoin de bénévoles

 

Nos partenaires

 

 

 

Mentions légales

Propriétaire : AAPPMA de l'Épinoche du Val d’Orge  – Adresse : 29 rue Dauvilliers 91290 Arpajon
Responsable publication : AAPPMA l'Épinoche du Val d’Orge
Webmaster et créateur : Luc Maroillier
Hébergeur : OVH – 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix

L’utilisation du site aappma-arpajon.fr implique l’acceptation pleine et entière des conditions générales d’utilisation ci-après décrites. Ces conditions d’utilisation sont susceptibles d’être modifiées ou complétées à tout moment, les utilisateurs du site aappma-arpajon.fr sont donc invités à les consulter de manière régulière.

Le site aappma-arpajon.fr est mis à jour régulièrement par AAPPMA l'Épinoche du Val d’Orge. De la même façon, les mentions légales peuvent être modifiées à tout moment : elles s’imposent néanmoins à l’utilisateur qui est invité à s’y référer le plus souvent possible afin d’en prendre connaissance.

Le site aappma-arpajon.fr a pour objet de fournir une information concernant l’ensemble des activités de l’association.

AAPPMA de l'Épinoche du Val d’Orge s’efforce de fournir sur le site aappma-arpajon.fr des informations aussi précises que possible. Toutefois, il ne pourra être tenue responsable des omissions, des inexactitudes et des carences dans la mise à jour, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers partenaires qui lui fournissent ces informations.

Tous les informations indiquées sur le site aappma-arpajon.fr  sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d’évoluer. Par ailleurs, les renseignements figurant sur le site aappma-arpajon.fr  ne sont pas exhaustifs. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne.

L'Épinoche du Val d’Orge ne pourra être tenue responsable des dommages directs et indirects causés au matériel de l’utilisateur, lors de l’accès au site  aappma-arpajon.fr.

Des espaces interactifs (possibilité de poser des questions dans l’espace contact) sont à la disposition des utilisateurs. L'Épinoche du Val d’Orge se réserve le droit de supprimer, sans mise en demeure préalable, tout contenu déposé dans cet espace qui contreviendrait à la législation applicable en France, en particulier aux dispositions relatives à la protection des données. Le cas échéant, L'Épinoche du Val d’Orge se réserve également la possibilité de mettre en cause la responsabilité civile et/ou pénale de l’utilisateur, notamment en cas de message à caractère raciste, injurieux, diffamant, ou pornographique, quel que soit le support utilisé (texte, photographie…).

En tout état de cause l'Épinoche du Val d’Orge ne collecte des informations personnelles relatives à l’utilisateur que pour le besoin de certains services proposés par le site aappma-arpajon.fr. L’utilisateur fournit ces informations en toute connaissance de cause, notamment lorsqu’il procède par lui-même à leur saisie. Il est alors précisé à l’utilisateur du site aappma-arpajon.fr l’obligation ou non de fournir ces informations.

Conformément aux dispositions des articles 38 et suivants de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, tout utilisateur dispose d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données personnelles le concernant, en effectuant sa demande écrite et signée, accompagnée d’une copie du titre d’identité avec signature du titulaire de la pièce, en précisant l’adresse à laquelle la réponse doit être envoyée.

Aucune information personnelle de l’utilisateur du site aappma-arpajon.fr n’est publiée à l’insu de l’utilisateur, échangée, transférée, cédée ou vendue sur un support quelconque à des tiers.

Le site n’est pas déclaré à la CNIL car il ne recueille pas d’informations personnelles. .

Le site aappma-arpajon.fr contient un certain nombre de liens hypertextes vers d’autres sites, mis en place avec l’autorisation de l'Épinoche du Val d’Orge. Cependant, L'Épinoche  du Val d’Orge n’a pas la possibilité de vérifier le contenu des sites ainsi visités, et n’assumera en conséquence aucune responsabilité de ce fait.

La navigation sur le site aappma-arpajon.fr est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur. Un cookie est un fichier de petite taille, qui ne permet pas l’identification de l’utilisateur, mais qui enregistre des informations relatives à la navigation d’un ordinateur sur un site. Les données ainsi obtenues visent à faciliter la navigation ultérieure sur le site, et ont également vocation à permettre diverses mesures de fréquentation.

Le refus d’installation d’un cookie peut entraîner l’impossibilité d’accéder à certains services. L’utilisateur peut toutefois configurer son ordinateur pour refuser l’installation des cookies.

Tout litige en relation avec l’utilisation du site aappma-arpajon.fr est soumis au droit français. Il est fait attribution exclusive de juridiction aux tribunaux compétents de Paris.